Appel à textes - Thème : Double Je

Organisateur Association imaJn’ère - 12e salon d’Angers de la SF et du polar

Signes
22.500
27.500
Frais 0 €
Public Accès restreint
Envoi E-mail
Avant le 31/10/2022 Vu 152 fois
Toute personne majeure				 
-
0 €
Edition en recueil
L’imaginaire fait depuis longtemps état de dédoublements de personnalité, qu’ils soient volontaires afin de se protéger, comme bon nombre de super-héros forcés de cacher leur identité pour ne pas mettre en danger leur vie privée et leurs proches, ou involontaires tel que le Mister Hyde du Docteur Jekyll. Voire même dus à une malédiction à l’instar du lycanthrope.

Qu’ils poursuivent des buts louables ou cherchent à accomplir de sombres machinations, les personnages faits d’encre et de papier ne sont que trop rarement ce qu’ils prétendent être. Qu’en sera-t-il des vôtres ? Oserez-vous nous conter l’histoire d’un personnage ayant trop de choses à cacher, ou sera t-il affligé d’un double maléfique ? Votre nouvelle fera-t-elle l’éloge d’une société secrète vouée à protéger le monde, ou préférez-vous mettre en danger votre héros pris à partie par une conspiration ?

La médiatisation fait que nous connaissons sur le bout des doigts la vie de certaines personnes situées à l’autre bout du monde, mais qu’en est-il de votre voisinage immédiat ?

À vos plumes !

Polar

La duplicité et la manipulation sont des artifices dont les différents genres des littératures policières usent et abusent dans des buts louables ou pour cacher leurs sombres machinations.

Que ce soit dans les romans d’espionnage de Ian Flemming où un personnage doit se faire passer pour un autre et user d’un double jeu pour récupérer des informations, ou dans les petits meurtres d’Agatha Christie dont le meurtrier n’est jamais celui que l’on croit tant les mensonges sont dits avec sincérité.

Le mensonge, la tromperie, l’usurpation d’identité sont tour à tour des armes pour vaincre, des derniers recours pour survivre, voire des outils pour accomplir les ordres. Mais ne dit-on pas que l’enfer est pavé de bonnes intentions ? Irez-vous nous décrire les actes héroïques de quelques espions inconnus qui œuvrent dans les ombres, ou nous narrer la face sombre de dangereux psychopathes travestis en voisins délicieux ?

La médiatisation fait que nous connaissons sur le bout des doigts la vie de certaines personnes situées à l’autre bout du monde, mais qu’en est-il de votre voisinage immédiat ?

À vos plumes !

Consignes et détails pratiques :
    Concours ouvert à toute personne majeure n’ayant pas déjà remporté l’un de nos concours.
    Langue d’écriture : français.
    Un seul texte par participant.
    Les nouvelles devront être inédites et libres de droits.
    Taille du texte : 25 000 signes (espaces comprises) +/- 10 %.
    Format du texte : police classique (pas de trucs tordus et illisibles) corps 12, interligne 1.5, paginé. Pas de puces pour les dialogues, mais des tirets cadratins.
    Format du fichier : Word (doc docx rtf) exclusivement.
    En-tête : titre de la nouvelle à l’exclusion de toute mention permettant de le relier au nom de l’auteur.
    Un fichier indépendant (.doc. docx .rtf) précisera le titre de la nouvelle et les coordonnées de l’auteur : Titre de la nouvelle, nombre de signes, nom et prénom de l’auteur, si besoin pseudonyme de publication, adresse postale, téléphone et courriel (à ne pas oublier pour que nous puissions vous avertir du résultat).
    Date limite d’envoi : 31 octobre 2022 à 24 : 00 (la datation du courriel faisant foi).
    Adresse d’envoi : nouvellesimajnere@gmail.com (préciser en objet Concours imaJn’ère 2023 SFFF (ou Polar) + titre de la nouvelle)
    Le jury sélectionnera deux ou trois textes.
    L’association dotera chaque gagnant de trois exemplaires du recueil et de 30 % de réduction sur les exemplaires supplémentaires qu’il souhaiterait acquérir.
    Les auteurs conservent tous les droits associés à leur texte, mais s’engagent à ne pas les republier avant six mois à compter de la date de parution du recueil. Passé ce délai, merci de ne pas oublier de mentionner dans vos futures publications: « Première parution dans Double Je édité en 2023 par l’association imaJn’ère ».

La participation au concours implique l’adhésion sans restriction au présent règlement.