Appel à textes - Thème : Langues en danger

Organisateur Inalco

Signes
8.000
15.000
Frais 0 €
Public Accès restreint
Envoi E-mail
Avant le 22/11/2021 Vu 798 fois

"Les textes lauréats du concours de nouvelles organisé par le Ministère de la transition écologique"

Repenser notre relation à la nature

sur Amazon.fr

"Une mine d'informations pour l'écriture en général. Très clair et très agréable, divinement créatif."

Ecrire des contes : 200 propositions d'écriture autour des contes, légendes, mythes et épopées

sur Amazon.fr

"Clair et concis, les exercices permettent de pointer du doigt nos mauvaises habitudes et de nous améliorer. "

La boîte à outils Ecrire pour le Web

sur Amazon.fr

Etudiants francophones entre 17 et 35 ans				 
-
Paris
0 €
Chèques cultures de 500, 200 et 100€, publication en recueil et ateliers d'écriture
Mise à jour du 14/09/2021 : le concours est prolongé.



ARTICLE 1 – participant.e.s

Ce concours est organisé par l’Inalco, avec le soutien de l’OIF, dans le cadre du programme Langues en dialogue. Pour l’année 2021, il est ouvert à l’ensemble des étudiant.e.s francophones âgés de 17 à 35 ans inscrit.e.s dans un établissement universitaire pour l’année académique 2020-2021 en France, en francophonie ou ailleurs.

ARTICLE 1bis – frais de participation

Le concours est gratuit.

ARTICLE 2 – thème et contrainte d’écriture

Le thème proposé pour l’année 2021 est : LANGUES EN DANGER.

Le texte devra être écrit en français mais faire nécessairement intervenir, même ponctuellement, une autre langue que le français standard. Les langues fabriquées et inventées sont autorisées.

Exemples de variétés du français admises (liste non exhaustive) : suisse romand, langues créoles à base lexicale française, joual, marseillais, nouchi, acadien, argot, verlan…

Exemples de langues admises (liste non-exhaustive, malgré les apparences) :

ARTICLE 3 – nouvelles

Le terme générique « nouvelle » doit être compris dans une acception large, comme œuvre possédant une dimension narrative. Mais des œuvres empruntant à différents genres seront admises.

La nouvelle doit faire entre 8 000 et 15 000 caractères, avec une marge de +/- 20 %.

Les œuvres écrites en collaboration ne sont pas admises sauf pour la catégorie « œuvre numérique ».

Un texte déjà soumis lors d’une édition précédente ne peut pas à nouveau être proposé mais un candidat, même lauréat lors d’une précédente édition peut concourir à nouveau.

ARTICLE 3bis – Catégorie « œuvre numérique »

En 2021, une Prix spécial, le Prix PERL, sera accordé pour une œuvre de littérature numérique plurilingue, la littérature numérique étant définie comme « toute forme narrative ou poétique qui utilise le dispositif informatique comme médium et met en œuvre une ou plusieurs propriétés spécifiques à ce médium »[1] et qui « me[t] en tension littérarité et spécificités du support numérique »[2].  

Le format est donc très ouvert (littérature hypertextuelle, nouvelle sur Twitter, application…) mais l’expérience de « lecture » de l’œuvre originale ne doit pas excéder une trentaine de minutes.

Pour ce Prix spécial Numérique, des œuvres collectives sont autorisées.

ARTICLE 4 – dépôt et format des candidatures

Les nouvelles ou œuvres seront à déposer en ligne ainsi qu’un justificatif du statut étudiant sur un espace dédié : le lien et les modalités seront indiqués sur le site en juillet 2021.

Les nouvelles au format PDF devront respecter le format de la fiche modèle ci-après :
(Fiche modèle)

● Des illustrations sont autorisées à condition qu’ils s’agissent de créations originales : elles pourraient cependant ne pas être incluses dans la publication.

Le non-respect de ces dispositions pourra entraîner l’élimination des candidat.e.s.

Une seule œuvre, originale, par participant.e sera acceptée.

ARTICLE 7 – jury

Le jury, composé de personnalités extérieures, de personnels enseignants-chercheurs et administratifs, ainsi que d’étudiant.e.s de l’Inalco, est constitué par le comité d’organisation du Concours de la nouvelle plurilingue. Un pré-jury sélectionne les meilleurs textes pour le concours en deux tours ; le Grand jury, composé entre autres des parrains écrivains et de personnalités du monde du livre ou des médias, de représentants de l’Inalco et de l’éditeur des Éditions Tangentielles.

Le jury est souverain et statue sans recours.

ARTICLE 8 – prix

Les prix suivants seront décernés :

● 1er prix, chèque CULTURE d’un montant de 500 €
● 2e prix, chèque CULTURE d’un montant de 200 €
● 3e prix, chèque CULTURE d’un montant de 100 €

● Prix spécial « œuvre numérique », chèque culture d’un montant de 500 €

Les meilleures nouvelles (entre 5 et 15 nouvelles, selon le choix du Grand Jury) : atelier d’écriture en présentiel ou en distanciel autour de la nouvelle par l’un des parrains du Concours ou par un.e autre intervenant.e spécialiste de l’écriture ; publication aux Éditions Tangentielles, avec accompagnement éditorial.

Prix spécial « œuvre numérique » :  promotion et diffusion lors des différents événements liés au Concours.

ARTICLE 9 – publication

Les candidats et les candidates, ci-après nommés « auteurs » et « autrices », accordent à l’Inalco, aux Éditions Tangentielles et à l’OIF le droit de reproduire, de publier et d’exploiter à titre gracieux tout ou partie du texte en tous pays et sur tous supports, papier (livre, journal, plaquette, revue…) et numérique (site, réseaux sociaux…), quelle qu’en soit la nature, actuels ou futurs, par tous procédés.

Article 10 – obligation des participants

Le candidat ou la candidate garantit que sa production sera entièrement originale et ne contiendra aucun emprunt à une autre œuvre, de quelque nature que ce soit, susceptible d’engager la responsabilité de l’Inalco. Il ou elle certifie également que sa production ne contiendra aucun élément de nature discriminatoire.

ARTICLE 11 – calendrier

– Avant le 23 août 2021, 23h59 (heure de Paris) : dépôt en ligne de la nouvelle
– Fin décembre 2021 : annonce des résultats
– Printemps 2022 : Remise des prix à Paris

ARTICLE 12 – utilisation des données à des fins de recherche

Ce concours, qui vise à promouvoir le plurilinguisme dans la création littérature et dans l’enseignement-apprentissage du français et des langues, s’adosse à des recherches scientifiques. Vos écrits seront utilisés de manière anonyme.

ARTICLE 13 – acceptation du règlement

La participation au concours implique l’acceptation du présent règlement.