Concours de nouvelles - Thème : Lettres de guerre

Organisateur La Fonderie - Musée bruxellois des industries et du travail

Genre littéraire

Signes 500 4 500
Frais 0€
Public Ouvert à tous
Avant le 21/09/2018 Vu 2839 fois

Attention, ce concours est fermé

21/10/2018
Bruxelles
0€
A déterminer
Ouvert à tous				 

Votre entreprise vous a confié un projet et vous ne savez pas par quoi commencer ?

Découvrez comment organiser, planifier et réussir tous vos projets. Avec un langage clair, des anecdotes historiques et de nombreux exercices pratiques !

Gérez vos projets sur Amazon.fr
Un concours d’écriture organisé dans le cadre de l’exposition « Gender@war » à La Fonderie en 2018.

Pour qui ?

Ce concours est destiné à deux catégories de public :

•	Catégorie A : Les personnes écrivant couramment en français
•	Catégorie B : Les personnes en apprentissage du français

De quoi s’agit-il ?

La guerre. Comment l’expliquer, comment la raconter, comment la dire ? 

 A l’heure des courriels, les lettres sont rares. Nous vous invitons à renouer avec un genre littéraire particulier. Des milliers de lettres de guerres ont été échangées pendant les conflits, miroirs du front ou des camps d’internements. Elles touchent souvent à l’essentiel, car la vie y était menacée.

Vous êtes écrivain(ne), révélé(e) ou encore méconnu(e). Ce concours d’écriture vous invite à rédiger une lettre adressée à un proche ou un inconnu. 

Que ce soit en Belgique, en Syrie ou au Congo, qu’on soit soldat ou civil, enfant ou adulte, comment vit-on la guerre ? Vous écrivez par exemple à quelqu’un dans un pays en guerre ou inversement. Vous évoquez les conflits actuels, vécus ou non, d’ici ou de là bas, l’arrivée des réfugiés ou la fuite des combats. Vous y racontez vos propres souvenirs ou imaginez la vie des uns et des autres dans un conflit.

Lettre imaginaire ou histoire vécue, réelle ou imaginée, écrivez sur la guerre pour construire la paix...


Comment participer ? 

Envoyez votre lettre de guerre par voie postale à :

Pascal Majérus
La Fonderie
27 rue Ransfort - 1080 Bruxelles

Date limite d’envoi : le 21 septembre 2018, cachet de la poste faisant foi.

Règlement

•	Article 1 : La lettre fera 4500 signes maximum (ou quatre pages manuscrites) ; elle sera écrite en français.
•	Article 2 : Le texte peut être dactylographié, manuscrit, dessiné, illustré,…
•	Article 3 : Le texte exclura toute information qui révélerait l’identité de l’auteur. Une feuille d'identification ci-dessous, complétée de manière lisible, sera jointe au texte présenté. La catégorie y sera signalée. Un accusé de réception vous parviendra, par courriel ou courrier postal, qui vous demandera une copie électronique en pdf 
•	Article 4 : La participation au concours est gratuite.
•	Article 5 : Un  jury pluridisciplinaire se réunira début octobre 2018 pour sélectionner les meilleures lettres selon la qualité rédactionnelle, l’originalité dans le développement du sujet et le respect des contraintes. La sélection se fera sous le couvert de l’anonymat. 
•	Article 6 : Les meilleures  lettres sélectionnées seront mises en scène et lues en public par un(e) comédien(ne) dans le cadre de la clôture de l’exposition « Gender@war ». Les meilleures lettres seront reprises dans un recueil publié par La Fonderie.
•	Article 7 : Chaque candidat renoncera à ses droits d’auteurs sur sa lettre, pour la lecture et la publication dans le recueil. 
•	Article 8 : Les lauréats seront prévenus personnellement en octobre. La proclamation des résultats et remise des prix auront lieu le dimanche 21 octobre 2018 à 16h à La Fonderie.
•	Article 9 : Les décisions du jury seront sans appel. La participation à ce concours implique l’acceptation totale et sans réserve du présent règlement.



Bulletin de participation

Catégorie A ou B :

Nom et prénom : 

Date et lieu de naissance :

Email : 

Adresse: