Appel à textes - Thème : Noir Charbon

Organisateur MNEMA asbl et la Maison des Sciences de l'Homme - ULiège

Signes
0
15.000
Frais 0 €
Public Accès restreint
Envoi E-mail
Avant le 5/12/2020 Vu 621 fois

"Super liseuse avec éclairage pour la nuit. Elle ne me quitte jamais en plus le prix et très accessible."

Liseuse Kindle avec éclairage frontal intégré sur Amazon.fr

"J'ai beaucoup aimé ce livre, le cheminement est intéressant et permet d'avoir une très bonne approche sur les bases de l'écriture. Je le recommande, il se lit très bien comparé à certains ouvrages, qui pourraient paraître lourds par leur contenu."

Mes secrets d'écrivain sur Amazon.fr

"Les textes lauréats du concours de nouvelles organisé par le Ministère de la transition écologique"

Repenser notre relation à la nature sur Amazon.fr
Tout auteur majeur (dès 18 ans) résidant en Belgique				 
-
Belgique
0 €
Publication en recueil, lecture publique, pass Musée, pass Festival...
   1. Le concours « Quelle nouvelle, citoyen ? » est un concours d’expressions citoyennes destiné à stimuler l’engagement de personnes majeures (sans limite d’âge) dans la société, par une démarche écrite (rédaction d’une composition sous la forme de nouvelle) portant sur des valeurs démocratiques, solidaires et altruistes. Ce concours est organisé tous les deux ans, à partir d’un thème variable. La thématique de l’édition 2020 est la suivante : “Noir Charbon”.

   2. Les organisateurs du concours d’expressions citoyennes : « Quelle nouvelle, citoyen ? » sont la Maison des Sciences de l’Homme de l’Université de Liège (Place de la République française, 41 – 4000 Liège) et l’asbl MNEMA (Boulevard de la Sauvenière 33-35 – 4000 Liège).

    3. Le concours est ouvert aux personnes résidant en Belgique, à partir de 18 ans (accomplis au 1er janvier 2020) et sans limite d’âge, qui n’ont jamais publié une œuvre chez un éditeur papier ou numérique à compte d’éditeur. Les membres du jury, les organisateurs, ainsi que les finalistes des éditions précédentes, ne sont pas autorisés à y participer.

    4. L’œuvre proposée doit être un texte original et inédit, traiter de la thématique annuelle, être écrit en français et résulter du seul fait du / de la candidat.e. Cet écrit doit appartenir au genre de la nouvelle et proposer un récit qui présente une intrigue simple comportant peu de personnages et exprimant un point de vue personnel et engagé. Le récit peut-être réaliste ou fantastique, avec une chute ou une fin ouverte et caractérisé par un changement d’état entre le début et la fin. Le propos doit être pertinent au regard d’un développement citoyen, démocratique et responsable.

    5. Sont exclus : les traductions, adaptations, textes comprenant un caractère publicitaire ou œuvres déjà publiées sur un support papier ou numérique comme précisé au point 3. Les nouvelles doivent être libres de droits jusqu’à la délibération finale du jury ou publication (pour les œuvres distinguées). Les candidat.e.s/auteur.e.s restent titulaires des droits d'auteurs relatifs à leur nouvelle, ils autorisent toutefois les organisateurs (la MSH-ULiège & l’asbl MNEMA) à les publier, conformément au point 13 du présent règlement. 

   6. L’envoi de plusieurs textes annule la participation. Aucune correction ou remplacement ne sont autorisés après dépôt du texte. À l’occasion de la publication des 10 textes gagnants, une relecture et des ajustements seront proposés par des professionnels de la rédaction. L’utilisation de pseudonymes est autorisée mais les candidat.e.s doivent remplir la fiche d’identification avec leurs données réelles.

    7. Le texte dactylographié ne doit pas compter plus de 15.000 signes (caractères et espaces compris) c’est-à-dire environ 7 pages (format A4) en Times New Roman taille 12, avec des marges classiques et un interligne de 1,5. Le double interligne entre les paragraphes n’est pas autorisé, sauf s’il y a une volonté de marquer une vraie césure dans le texte.

   8.  L’inscription au concours est gratuite. Les inscriptions et les dépôts seront ouverts à partir du 5 octobre 2020 jusqu’au 5 décembre 2020 (minuit) au plus tard.

    9. Le texte anonymisé, en format Word (.dox/ .docx) sera déposé sur la plateforme accessible à l’adresse : https://www.quelle-nouvelle-citoyen.uliege.be/inscription. Le texte anonyme sera accompagné d’un autre document (fiche d’identification de l’auteur, voir inscription). Les organisateurs se réservent le droit d’exclure toute candidature qui ne respecterait pas les modalités d’inscription prévues.

   10. Suivant les objectifs généraux de la démarche citoyenne inhérente à ce concours, le jury se prononcera à partir des critères suivants : 1) le respect de la thématique annuelle 2) la qualité de l’aspect littéraire (clarté, lisibilité, style, maîtrise, originalité) ; 3) la qualité de l’intrigue et de sa composition ; 4) la pertinence de l’écrit au regard d’un développement démocratique, citoyen et responsable ; 5) le respect du genre de la nouvelle 6) l’originalité et la capacité à susciter l’intérêt du lecteur.

    11. Les textes seront évalués de façon anonyme par un jury composé de lecteurs issus du milieu universitaire, du milieu du journalisme, du secteur culturel et artistique et de l’enseignement et du monde littéraire. Le jury, qui s’engage de façon volontaire, est responsable de ses choix, qu’il n’est pas obligé de justifier. Il est tenu à la discrétion quant aux délibérations : il n’est ainsi pas autorisé à émettre des avis, conseils et autres recommandations aux candidat.e.s. Le jury détermine dix lauréats, sur la base des critères exposés à l’article 10, pour le lundi 1er février 2021. Cinq des dix lauréats auront le privilège de voir leur texte mis en scène par des comédiens en formation lors du festival du Théâtre de Liège « Corps de Textes ». Une rencontre auteur-comédien doit avoir lieu pour convenir d’une mise en scène, mais les modalités de son organisation sont laissées à la discrétion des candidat.e.s.

    12. Du seul fait de leur participation au concours, les candidat.e.s/auteur.e.s garantissent les organisateurs (la MSH-ULiège et l’asbl MNEMA) et leurs partenaires contre tout recours éventuel des tiers en ce qui concerne l’originalité et le caractère inédit des textes présentés. La participation au concours équivaut à consentir la licence gratuite nécessaire aux organisateurs aux fins de diffusion en ligne, publication et lecture publique de leur texte dans le cadre de la promotion de ce concours et pour la durée de celui-ci, pour tout territoire géographique.

    13. Les candidat.e.s/auteur.e.s de textes primés concèdent une licence non exclusive gratuite mondiale à la MSH-ULiège et à l’asbl MNEMA et aux autres partenaires promotionnels le droit de reproduire, d’éditer, de diffuser et de publier les textes primés en tout ou partie, sous forme de recueil ou dans une publication (format numérique, papier, radiophonique ou autre) pour la durée de protection de leur texte par le droit d'auteur. Les éditions, productions et les publications seront considérées comme promotionnelles et à ce titre, ne donneront lieu à aucune rétribution complémentaire aux prix attribués dans le cadre de ce concours. Les candidat.e.s /auteur.e.s de textes primés concèdent également une licence non exclusive gratuite à la MSH-ULiège et à l'asbl MNEMA et aux autres partenaires promotionnels du droit d'adapter et de communiquer leur texte primé pour la lecture et la mise en scène de celui-ci dans le cadre du Festival "Corps de Textes" et celà pour une durée liée au présent concours et liée au territoire belge. 

    14. Les prix du présent concours, réservés aux dix lauréats, sont les suivants : publication de la nouvelle dans un recueil bisannuel édité par la MSH-ULiège et l’asbl MNEMA, la lecture des cinq meilleures nouvelles par des élèves comédiens de l’ESACT dans le cadre du Festival « Corps de Textes » (organisée en mars 2021, sous réserve), un Pass Musée, deux pass pour le Festival « Corps de Textes » et deux exemplaires de la publication. Les prix précités ne pourront être convertis en espèces.

    15. Conformément aux dispositions du Règlement Général sur la Protection des données (UE 2016/679) et de la loi du 30 juillet 2018 relative à la protection des personnes physiques à l’égard des traitements aux données à caractère personnel traitées dans le cadre de la participation au concours, vous pouvez exercer vos droits relatifs à ces données à caractère personnel (droit d’accès, de rectification, d’effacement, à la limitation, d’opposition et de retrait du consentement) en contactant qnc@uliege.be ou, à défaut, le Délégué à la Protection des Données de l’ULiège, dpo@uliege.be. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de l’Autorité de protection des données (http://www.autoriteprotectiondonnees.be, contact@apd-gba.be).

   16. La Maison des Sciences de l’Homme de l’Université de Liège et l’asbl MNEMA avisent les auteur.e.s que les données les concernant enregistrées dans le cadre du concours (nom, prénom, numéro de téléphone, résidence, mail, date de naissance) sont nécessaires à la prise en compte de leur participation et à l’attribution de lots éventuels et ne seront ni conservées ni utilisées au-delà de ce qui est nécessaire pour l’organisation du présent concours et au plus longtemps durant douze mois à compter du lancement officiel du présent concours (5 octobre 2020). 

   17. Les auteur.e.s donnent l’autorisation à la Maison des Sciences de l’Homme de l’Université de Liège et à l’asbl MNEMA d’utiliser et de diffuser leurs noms ou pseudonymes et leur image à l’occasion de toute campagne promotionnelle liée au concours.

    18. Poser sa candidature équivaut à accepter sans réserve le présent règlement, les décisions du jury ainsi que l’arbitrage de la MSH-ULiège et de l’asbl MNEMA pour les cas prévus et non prévus. Les organisateurs se réservent le droit de modifier, à tout moment, le présent règlement, mais aussi de modifier, prolonger, écourter, suspendre ou annuler ce concours, sans préavis.

   19.  Les parties s’efforceront de résoudre à l’amiable tout litige qui surviendrait à l’occasion de l’exécution du présent règlement. En cas de désaccord définitif, les tribunaux de Liège seront seuls compétents.