Concours de nouvelles - Thème : Libre ou policier

Organisateur La Saintonge Littéraire

Genre littéraire

Signes 17 000 22 000
Frais 12€
Public Ouvert à tous
Avant le 15/05/2017 Vu 2452 fois

Attention, ce concours est fermé

15/06/2017
Saujon (Charente-Maritime)
200€
100€ (second prix)
Ouvert à tous				 

Votre entreprise vous a confié un projet et vous ne savez pas par quoi commencer ?

Découvrez comment organiser, planifier et réussir tous vos projets. Avec un langage clair, des anecdotes historiques et de nombreux exercices pratiques !

Gérez vos projets sur Amazon.fr
Article 1- Les concours de La Saintonge Littéraire sont ouverts à tout auteur de langue française.

Article 2- Sont exclus de ces concours les membres du Conseil d’administration de La Saintonge Littéraire, les membres des jurys et les lauréats des deux années précédentes. Toutefois, les lauréats de l’un des concours peuvent présenter des œuvres relevant des autres concours pour lesquels ils n’ont pas été primés.

Article 3- La Saintonge Littéraire décerne quatre prix :

•	A) le Prix Marie de Buttlar, attribué à un conte, un récit ou une nouvelle inédits, de sujet libre mais non policier.

•	B) le Prix André Martineau, décerné à un conte, un récit ou une nouvelle inédits à caractère policier, de suspense ou de science fiction. Le genre policier se caractérise par la commission, par un ou plusieurs personnages, d’actes délictueux ou criminels, une enquête de type policier et une conclusion.

Les textes des nouvelles, contes ou récits doivent avoir six pages au minimum et huit au maximum (taille de police 12, interligne simple, au format A4 (21x29,7 cm), non reliées et sans signe de reconnaissance (illustrations, photos, etc.). L’intérêt de l’intrigue et la qualité du style sont les critères fondamentaux d’appréciation du jury.

•	C) le Prix Henri Montarras, attribué à un poème classique inédit de trente vers au maximum. Les œuvres seront appréciées, notamment, en considérant leur conformité aux règles de la prosodie classique.

•	D) un Prix de poésie libre, décerné à un poème inédit d’un maximum de trente vers ou lignes. Les œuvres seront appréciées, notamment, en considérant leur conformité aux règles d’harmonie, de rythme et de musicalité caractéristiques de la poésie en général.

Les membres des jurys se réservent le droit de placer un texte dans un concours différent de celui qui avait été choisi par un concurrent s’ils estiment que les caractéristiques de ce texte relèvent d’un autre concours qu’ils déterminent.

Au sens du présent règlement, un texte "inédit" s'entend d'un texte n'ayant fait l'objet d'aucune publication, sur aucun type de support (imprimé ou par voie informatique) au titre d'un contrat d'édition avec un éditeur, ou à compte d'auteur (c'est à dire aux frais exclusifs ou partiels de l'auteur).

Article 4- Le droit de participation est de 7 € par poésie et de 12 € par nouvelle ou conte ; ces droits seront réglés par chèque bancaire ou postal à l’ordre de La Saintonge Littéraire. En cas de participation à plus d’un concours, le total des droits de participation fera l’objet d’un chèque unique pour l’ensemble des œuvres présentées.

Article 5- Chaque texte sera codé au moyen de deux lettres et de deux chiffres à inscrire en haut et à gauche de chaque page ; de plus, en haut et à droite, l’auteur inscrira impérativement le titre du concours choisi. En cas de participation à plusieurs concours, l’auteur utilisera le même code pour tous les textes qu’il présente. Chaque texte devra être transmis en quatre exemplaires.

Article 6 – Dans une enveloppe close, qui sera identifiée seulement par le même numéro de code que l’en-tête de chaque texte, devront être insérées : 
•	1) une feuille portant le nom et l’adresse de l’auteur, et la liste des œuvres présentées pour un ou plusieurs concours, sur laquelle l’auteur portera la mention : « Je certifie que les œuvres présentées sont inédites et personnelles ».
•	2) une enveloppe timbrée à l’adresse de l’auteur.
Cette enveloppe close a pour but de préserver l’anonymat des concurrents. La Saintonge Littéraire certifie que la personne chargée de la réception et du traitement administratif des documents envoyés par les concurrents ne participe à aucun des jurys des différents concours, et s’engage à ne communiquer à ceux-ci aucun renseignement sur l’identité des concurrents.

Article 7- Les textes, avec le chèque de participation ainsi que l’enveloppe close, seront adressés, à partir du 1er février 2017 et avant le 15 mai 2017 à :

M. Jacques de LARQUIER – Le Logis – 11, chemin de La Chapelle –17600 SAINT-ROMAIN-DE-BENET.
 
Article 8- Les textes ne seront en aucun cas restitués aux concurrents ; les exemplaires remis par les concurrents, seront détruits après l’attribution des prix par les jurys. La Saintonge Littéraire se réserve le droit de publier, dans sa revue trimestrielle et/ou sur son site internet, les œuvres ayant été primées à un ou plusieurs concours, sans que l’auteur revendique une quelconque rémunération au titre du droit d’auteur.

Article 9- Le palmarès sera adressé à tous les concurrents qui seront invités à la remise des prix. Celle-ci aura lieu à Saujon en juin 2017. La date, le lieu et l’heure seront précisés sur la lettre d’invitation.

Article 10- Chaque concours sera doté de deux prix :
- Le 1er prix du concours « André Martineau » de la nouvelle policière sera doté d’une somme de 200 euros allouée par la famille Martineau ;
- Le second prix du concours « André Martineau » de la nouvelle policière sera doté d’une somme de 100 euros allouée par la famille Martineau ;
- Le premier prix du concours « Marie de Buttlar » de la nouvelle libre sera doté d’une somme de 200 euros allouée par La Saintonge Littéraire ;
-Le second prix du concours « Marie de Buttlar » de la nouvelle libre sera doté d’une somme de 100 euros allouée par La Saintonge Littéraire ;
- Les premiers et seconds prix des concours « Henri Montarras » (poésie classique) et « Poésie libre » seront dotés de livres ;
Toutefois, La Saintonge Littéraire se réserve le droit de ne pas attribuer de 1er ou second prix pour un concours si le jury estime qu’aucun des textes qui y ont été présentés ne répond aux critères de qualité qu’il s’est fixés. Un accessit, non doté de prix, pourra être attribué aux œuvres les mieux classées, mais ne répondant pas aux critères adoptés pour les premiers et seconds prix.
Tous les lauréats recevront un diplôme attestant de l’attribution d’un prix ou d’un accessit.

Article 11- Les jugements des jurys sont sans appel.  

Article 12- La participation à l’un ou plusieurs des concours organisés par La Saintonge Littéraire implique que les concurrents aient lu et compris l’intégralité des clauses du présent règlement, et qu’ils s’engagent sur l’honneur à le respecter.