Appel à textes - Thème : Résilience

Organisateur Éditions GandahaR

Signes
5.000
40.000
Frais 0 €
Public Ouvert à tous
Envoi E-mail
Avant le 15/06/2022 Vu 926 fois
Ouvert à tous				 

Attention, ce concours est fermé

-
0 €
Revue Gandahar n° 33
La Terre morfle et l’humanité souffre. C’est une réalité.
À partir de la situation d’aujourd’hui : modèle économique à bout de souffle, planète éreintée, pandémie interminable, menace de guerre à l’horizon, nous sollicitons de votre part la recherche et le développement de nouveaux paradigmes aptes à contrebalancer et dépasser les dystopies ambiantes. Nous vous demandons d’imaginer un futur où la Terre se répare et où l’humanité a grandi en conscience et retrouve l’espoir.
Dans cette mouvance d’une utopie verte qui existe depuis les années 70, je vous encourage à lire par exemple Écotopia (1975)  où Ernest Callenbach, auteur visionnaire, montre que des solutions toutes simples sont à notre portée. Ou encore Siècle bleu (2010) de Jean-Pierre Goux où l’organisation clandestine Gaia est prête à tout pour sauver la planète et l’humanité. Tout aussi  radical, Résilience (2016) de Yannick Monget donne un éclairage cru sur notre monde en sauvegardant une lueur d’espoir. Un peu plus loin encore, dans Lisières du Pacifique (Les Moutons électriques, 2021) de Kim Stanley Robinson, Kevin Claiborne, jeune architecte et constructeur qui a grandi dans un monde plus vert, se trouve impliqué dans une lutte afin de préserver la vie équilibrée de sa communauté, contre les tentations d'exploitation et de corruption.
Il ne s’agit pas de calquer l’un ou l’autre de ces romans, bien entendu, mais de mettre en œuvre votre imagination et vos propres solutions.
Alors à vos plumes auteurs, nous avons besoin de vous, ce sujet est d’une brûlante actualité.

 Règles de soumission :
 (À lire sans faute, SVP,  car les auteurs qui ne les respectent pas seront désavantagés)
 Nous souhaitons recevoir vos textes :
– inédits et libres d'une autre propriété que celle de leurs auteurs 
– pour le 15 juin 2022 à minuit
– pas de mise en page élaborée, pas de style. 
– pas de puces automatiques ni de tabulation pour les dialogues :
utilisez le tiret cadratin (Ctrl+Alt+tiret)
– format word ou odt
– volume maximum : 40.000 signes, espaces comprises.

   Vous voudrez bien nous envoyer un mail, à l'adresse atgandahar@gmail.com, ayant pour sujet : 
AT Résilience + « Titre de votre nouvelle », avec en pièces jointes :
– un premier fichier nommé « Titre de votre nouvelle (exemple :  La guerre des puces) » qui comportera uniquement le texte avec son titre et le nombre de sec ou de mots sous le titre.
– un second fichier nommé « Votre nom ou votre pseudo (exemple : Robert Marin) » qui mentionnera :
  - votre nom + éventuellement votre nom de plume
  - votre adresse mail, votre numéro de téléphone et votre adresse géographique
  - le nom de votre nouvelle et son volume en sec (signes, espaces comprises)

 Le numéro correspondant de Gandahar (n°33) est prévu pour septembre 2022.

  Les auteurs des textes retenus recevront un exemplaire du numéro. Ils en conservent tous les droits associés, mais s’engagent à ne pas les republier avant six mois, à compter de la date de parution de la revue. Ils peuvent aussi acheter des exemplaires de la revue au tarif auteur (prix d’impression + frais d'envoi).