Concours de nouvelles - Thème : Sur la réserve...

Organisateur CREN Poitou-Charentes, Bibliothèque de Montbron et association A fleur de mots

Genre littéraire

Signes 5 000
Frais 0€
Public Accès restreint
Avant le 21/06/2017 Vu 2682 fois

Attention, ce concours est fermé

17/09/2017
Vieux château de Montbron (Charente)
0€
Lots
A partir de 15 ans				 

Votre entreprise vous a confié un projet et vous ne savez pas par quoi commencer ?

Découvrez comment organiser, planifier et réussir tous vos projets. Avec un langage clair, des anecdotes historiques et de nombreux exercices pratiques !

Gérez vos projets sur Amazon.fr
Article 1 : Objet du concours
Le CREN Poitou-Charentes, la bibliothèque de Montbron et l’association « A fleur de mots » organisent un concours de nouvelles dans le cadre du programme « une Réserve près de chez vous : la vallée de la Renaudie » destiné à faire découvrir la Réserve Naturelle Régionale de la Vallée de la Renaudie (Charente). Le thème de ce concours est : « Sur la réserve… »

Article 2 : Participation
Ce concours est gratuit et ouvert à tous à partir de 15 ans.

Article 3 : Date
Les dates d’ouverture et clôture du concours sont les suivantes : 21 mars 2017 – 21 juin 2017

Article 4 : Conditions du concours
Ce concours individuel consiste en l’écriture  d’une nouvelle répondant au thème « Sur la réserve… ». Cette nouvelle devra également :
-	Porter un titre
-	comprendre la phrase suivante : « un papier dans les fougères »
-	introduire dans le texte, quelle qu’en soit la manière, au moins une espèce de la faune présente sur la Réserve Naturelle (nom vernaculaire ou nom scientifique). La liste des espèces est annexée à ce règlement.
-	Etre inédite et l’auteur s’engage à en être le créateur exclusif.

Article 5 : Exigences du concours
Les manuscrits devront être écrits en français et ne pas excéder 2 pages.
Ils seront présentés dactylographiés de la manière suivante :
-	Format de la page : A4
-	Police de caractère : Times New Roman
-	Grandeur de caractère : Corps 12. Interligne : 1.5

Article 6 : Anonymat
Afin de préserver l’anonymat, les textes ne devront comporter en aucun endroit ni nom, si signature, ni adresse, ni aucun autre signe distinctif. Chaque participant(e) précisera son nom, prénom, adresse mail et téléphone en lettres d’imprimerie sur un feuillet séparé, ainsi que le titre de la nouvelle, placé dans une enveloppe cachetée jointe à sa nouvelle.

Article 7 : Transmission des nouvelles
Les participant(e)s devront déposer avant le 21 juin 2017 17h trois exemplaires de leur œuvre à la bibliothèque de Montbron ou les faire parvenir par courrier à :

Bibliothèque de Montbron
Concours « une Réserve près de chez vous »
8 rue des vieilles écoles
16220 MONTBRON

Article 8 : Comité de lecture
 Le comité de lecture est composé de 3 personnes issues de chacune des 3 structures organisatrices. Il désignera en toute indépendance les 3 nouvelles arrivées en tête de classement. La remise des prix se fera le dimanche 17 septembre 2017 à 14h30 au vieux château de Montbron dans le cadre de la Journée Européenne du Patrimoine. Les 3 lauréats recevront un lot donné par le CREN Poitou-Charentes (1er prix), la bibliothèque de Montbron (2eme prix) et l’association « A fleur de mots » (3eme prix).

Article 9 : Restitution des œuvres
Les textes ne seront pas rendus. Les candidats – et pour les mineurs, leur(s) parent(s) ou tuteur – en participant à ce concours, autorisent de fait les organisateurs à reproduire leur œuvre sur des supports de communication, et ce jusqu’au 31 décembre 2027.

Article 10 : Acceptation du règlement
La participation à ce concours implique l’acceptation sans réserve du présent règlement.

Article 11 : Renseignements
Pour tout renseignement, s’adresser à :
CREN Poitou-Charentes
46 rue de Québec
16000 ANGOULEME
05.45.90.39.68 / 06.15.33.37.89
concours-renaudie@cren-poitou-charentes.org
__________

Bibliothèque de Montbron
8 rue des vieilles écoles
16220 MONTBRON
09.60.43.11.65 bibliotheque@montbron.fr
__________

À fleur de mots
Ferme.des.origans.over-blog.com
06.73.83.87.95

Annexe 1 : Liste des espèces de la RNR de la Vallée de la Renaudie

Nom vernaculaire - (Nom scientifique) 

Amphibiens	
Crapaud accoucheur (Alytes obstetricans) ; Sonneur à ventre jaune (Bombina variegata) ; Crapaud commun (Bufo bufo) ; Crapaud calamite (Bufo calcamita) ; Rainette verte (Hyla arborea) ; Grenouille agile (Rana dalmatina) ; Grenouille verte (Rana esculenta-lessonae) ;Grenouille rieuse (Rana ridibunda-perezi) ;Grenouille rousse (Rana temporaria) ; Salamandre tachetée (Salamandra salamandra) ;Triton palmé (Triturus helveticus) ;Triton marbré (Triturus marmoratus)

Reptiles	
Orvet fragile (Anguis fragilis) ; Couleuvre verte et jaune	 (Coluber viridiflavus) ; Lézard des souches (Lacerta agilis) ; Lézard vert (Lacerta viridis) ; Couleuvre vipérine (Natrix maura) ;Couleuvre à collier (Natrix natrix) ;Lézard des murailles (Podarcis muralis) ; Vipère aspic (Vipera aspis)

Mammifères	
INSECTIVORES	
Musaraigne musette (Crocidura russula) ;  Hérisson (Erinaceus europaeus) ; Musaraigne aquatique (Neomys fodiens) ; Musaraigne couronnée (Sorex coronatus) ; Musaraigne pygmée (Sorex minutus) ; Taupe (Talpa europaea)
CHIROPTERES	
Barbastelle  (Barbastella barbastellus) ; Sérotine commune (Eptesicus serotinus) ; Murin de Daubenton (Myotis daubentoni) ; Murin à moustaches	(Myotis mystacinus) ; Murin de Natterer (Myotis nattereri) ; Noctule de Leisler (Nyctalus leisleri) ; Noctule commune (Nyctalus noctula) ; Pipistrelle de Kühl (Pipistrellus kuhli) ; Pipistrelle commune (Pipistrellus pipistrellus) ; Oreillard roux (Plecotus auritus) ; Petit Rhinolophe (Rhinolophus hipposideros)
CARNIVORES	
Genette (Genetta genetta) ; Loutre d'Europe (Lutra lutra) ; Fouine (Martes foina) ; Martre (Martes martes) ; Blaireau (Meles meles) ; Belette (Mustela nivalis) ; Putois (Mustela putorius) ; Renard roux (Vulpes vulpes)
RONGEURS	
Mulot sylvestre (Apodemus sylvaticus) ; Campagnol amphibie (Arvicola sapidus) ; Campagnol terrestre (Arvicola terrestris) ; Campagnol roussâtre (Clethrionomys glareolus) ; Lérot (Eliomys quercinus) ; Loir (Glis glis) ; Rat des moissons (Micromys minutus) ; Campagnol agreste (Microtus agrestis) ; Campagnol des champs  (Microtus arvalis) ; Souris domestique (Mus musculus) ; Ragondin (Myocastor coypus) ; Rat musqué (Ondatra zibethicus) ; Campagnol de Gerbe (Pitymys pyrenaicus = Microtus pyrenaicus) ; Surmulot (Rattus norvegicus) ; Ecureuil roux (Sciurus vulgaris)
LAGOMORPHES	
Lièvre d’Europe (Lepus europaeus) ; Lapin de garenne (Oryctolagus cuninculus)
ARTIODACTYLES	
Chevreuil (Capreolus capreolus) ; Sanglier (Sus scrofa)

Oiseaux	
Autour des palombes (Accipiter gentilis) ; Epervier d'Europe (Accipiter nisus) ; Rousserolle effarvatte (Acrocephalus scirpaceus) ; Phragmite des joncs (Acrocephalus schoenobaenus) ; Chevalier guignette (Actitis hypoleucos) ; Mésange à longue queue (Aegithalos caudatus) ; Alouette des champs (Alauda arvensis) ; Martin pêcheur d'Europe (Alcedo atthis) ; Perdrix rouge (Alectoris rufa) ; Sarcelle d’hiver (Anas crecca) ; Canard colvert (Anas platyrhynchos) ; Pipit rousseline (Anthus campestris) ; Pipit farlouse (Anthus pratensis) ; Pipit des arbres (Anthus trivialis) ; Martinet noir (Apus apus) ; Héron cendré (Ardea cinerea) ; Héron pourpré (Ardea purpurea) ; Hibou moyen-duc (Asio otus) ; Buse variable (Buteo buteo) ; Linotte mélodieuse (Carduelis cannabina) ; Chardonneret élégant (Carduelis carduelis) ; Verdier d’Europe (Carduelis chloris) ;Tarin des aulnes (Carduelis spinus) ; Grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla) ; Bouscarle de Cetti (Cettia cetti) ; Cincle plongeur (Cinclus cinclus) ; Circaète Jean-le-blanc (Circaetus gallicus) ; Busard Saint-Martin	 (Circus cyaneus) ; Gros bec casse-noyaux	(Coccothraustes coccothraustes) ; Pigeon ramier (Columba palumbus) ; Grand corbeau (Corvus corax) ; Corneille noire	(Corvus corone) ; Corbeau freux (Corvus frugilegus) ; Coucou gris (Cuculus canorus) ; Hirondelle des fenêtres (Delichon urbica) ; Pic épeiche (Dendrocopos major) ; Pic mar (Dendrocopos medius) ; Pic épeichette (Dendrocopos minor) ; Pic noir (Dryocopus martius) ; Bruant zizi (Emberiza cirlus) ; Bruant jaune (Emberiza citrinella) ; Bruant des roseaux (Emberiza schoeniclus) ; Rougegorge familier (Erithacus rubecula) ;  Faucon pèlerin (Falco pereginus) ; Faucon hobereau (Falco subbuteo) ; Faucon crécerelle (Falco tinnunculus) ; Gobemouche noir (Ficedula hypoleuca) ; Pinson des arbres (Fringilla coelebs) ; Pinson du nord (Fringilla montifringilla) ; Bécassine des marais (Gallinago gallinago) ; Poule d'eau (Gallinula chloropus) ; Geai des chênes (Garrulus glandarius) ; Grue cendrée (Grus grus) ; Hypolais polyglotte (Hippolais polyglotta) ; Hirondelle rustique (Hirundo rustica) ; Torcol fourmilier (Jynx torquilla) ; Pie grèche écorcheur (Lanius collurio) ; Locustelle tachetée (Locustella naevia) ; Rossignol philomèle (Luscinia megarhynchos) ; Alouette lulu (Lullula arborea) ; Bruant proyer (Emberiza calandra) ; Milan noir (Milvus migrans) ; Milan royal (Milvus milvus) ; Bergeronnette grise (Motacilla alba) ; Bergeronnette des ruisseaux (Motacilla cinerea) ; Bergeronnette printannière (Motacilla flava) ; Gobemouche gris (Muscicapa striata) ; Loriot d’Europe (Oriolus oriolus) ; Mésange noire (Parus ater) ; Mésange bleue	(Parus caeruleus) ; Mésange huppée (Parus cristatus)  ; Mésange charbonnière (Parus major) ; Mésange nonnette (Parus palustris) ; Moineau domestique (Passer domesticus) ; Bondrée apivore (Pernis apivorus) ; Faisan de Colchide (Phasianus colchicus) ; Rougequeue noir (Phoenicurus ochruros)  ; Rougequeue à front blanc (Phoenicurus phoenicurus) ; Pouillot véloce (Phylloscopus collybita) ; Pouillot de Bonelli	 (Phyloscopus bonelli) ; Pouillot siffleur (Phyloscopus sybilatrix) ; Pouillot fitis (Phyloscopus trochilus) ; Pie bavarde (Pica pica) ; Pic vert (Picus viridis) ; Accenteur mouchet	(Prunella modularis) ; Bouvreuil pivoine (Pyrrhula pyrrhula) ; Râle d’eau	(Rallus aquaticus) ; Roitelet triple bandeau (Regulus ignicapillus) ; Roitelet huppé	(Regulus regulus) ; Tarier des prés (Saxicola rubetra) ; Tarier pâtre (Saxicola torquata) ; Bécasse des bois (Scolopax rusticola) ; Serin cini (Serinus serinus) ; Sittelle torchepot (Sitta europaea) ; Tourterelle turque	(Streptopelia decaocto) ; Tourterelle des bois (Streptopelia turtur) ; Chouette hulotte (Strix aluco) ; Etourneau sansonnet (Sturnus vulgaris) ; Fauvette à tête noire (Sylvia atricapilla) ; Fauvette des jardins (Sylvia borin) ; Fauvette grisette (Sylvia communis) ; Grèbe castagneux (Tachybaptus ruficollis) ; Trichodrome échelette (Trichodroma muraria) ; Chevalier culblanc (Tringa ochropus) ; Troglodyte mignon	 (Troglodytes troglodytes) ; Grive mauvis (Turdus iliacus) ; Merle noir (Turdus merula) ; Grive musicienne	 (Turdus philomelos) ; Grive litorne (Turdus pilaris) ; Grive draine (Turdus viscivorus) ; Chouette effraie (Tyto alba) ; Huppe fasciée (Upupa epops) ; Vanneau huppé (Vanellus vanellus)

Insectes	
LEPIDOPTERES RHOPALOCERES	
Petite tortue (Aglais urticae) ; Aurore (Anthocharis cardamines) ; Petit mars changeant (Apatura ilia) ; Grand mars changeant (Apatura iris) ; Tristan (Aphantopus hyperanthus) ; Gazé (Aporia crataegi ; Carte géographique	(Arachinia levena) ; Grand Nacré (Argynnis aglaja) ; Tabac d’Espagne (Argynnis paphia) ; Collier de corail (Aricia agestis) ; Grand collier argenté (Boloria euphosyne) ; Petit collier argenté	(Boloria selene = Clossinia selene) ; Nacré de la ronce (Brenthis daphne) ; Argus vert (Callophrys rubi) ; Azuré des nerpruns (Celastrina argiolus) ; Petite Violette (Clossiana dia) ; Procris (Coenonympha pamphilus) ; Souci/Soufré (Colias sp.) ; Azuré de la faucille (Cupido alcetas) ; Argus frêle (Cupido minimus) ; Demi-argus (Cyaniris semiargus) ; Point-de-hongrie (Erynnis tages) ; Damier de la Succise (Euphydryas aurinia) ; Citron (Gonopteryx rhamni) ; Miroir (Heteropterus morpheus) ; Paon du jour (Inachis io) ; Flambé (Iphiclides podalirius) ; Piéride de la moutarde (Leptidea sinapis) ; Petit sylvain (Limenitis camilla) ; Sylvain azuré (Limenitis reducta) ; Cuivré commun (Lycaena phlaeas) ; Cuivré fuligineux (Lycaena tityrus) ; Bel-Argus	 (Lysandra bellargus) ; Machaon (Papilio machaon) ; Myrtil (Maniola jurtina) ; Demi-Deuil (Melanargia galathea) ; Mélitée du plantain (Melitaea cinxia) ; Mélitée des centaurées (Melitaea phoebe) ; Mélitée du mélampyre (Mellicta athalia) ; Mélitée des scabieuses (Mellicta parthenoides) ; Morio (Nymphalis antiopa) ; Grande tortue (Nymphalis polychloros) ; Sylvaine (Ochlodes venatus) ; Machaon (Papilio machaon) ; Tircis (Pararge aegeria) ; Piéride du chou (Pieris brassicae) ; Piéride du navet (Pieris napi) ;Piéride de la rave (Pieris rapae) ; Robert-le-diable (Polygonia c-album) ; Amaryllis (Pyronia tithonus) ; Hespérie du dactyle (Thymelicus lineolus) ; Hespérie de la Houque (Thymelicus sylvestris) ; Vulcain (Vanessa atalanta) ; Belle Dame (Vanessa cardui) 
LEPIDOPTERES HETEROCERES	
Ecaille chinée (Callimorpha quadripunctaria)
ODONATES ZYGOPTERES	
Caloptéryx hémorrhoïdal (Calopteryx haemorrhoidalis) ; Caloptéryx éclatant (Calopteryx spendens) ; Caloptéryx vierge (Calopteryx virgo) ; Caloptéryx occitan (Calopteryx xanthostoma) ; Agrion de Vander Linden (Cercion lindenii) ; Leste vert (Chalcolestes viridis = Lestes viridis) ; Agrion de Mercure (Coenagrion mercuriale) ; Agrion jouvencelle (Coenagrion puella) ; Agrion porte-coupe	(Enallagma cyathigerum) ; Agrion élégant (Ischnura elegans) ; Agrion orangé (Platycnemis acutipennis) ; Agrion à larges pattes (Platycnemis pennipes) ; Petite Nymphe au corps de feu (Pyrrhosoma nymphula) ; Leste brun (Sympecma fusca) 
ODONATES ANISOPTERES	
Aeschne bleue (Aeshna cyanea) ; Aeschne mixte (Aeshna mixta) ; Anax empereur (Anax imperator) ; Aeschne paisible (Boyeria irene) ; Cordulégastre annelé (Cordulegaster boltonii) ; Gomphe gentil (Gomphus pulchellus) ; Gomphe très commun (Gomphus vulgatissimus) ; Libellule déprimée (Libellula depressa) ; Libellule à quatre tâches (Libellula quadrimaculata) ; Gomphe à pinces (Onychogomphus forcipatus) ; Gomphe à crochets (Onychogomphus uncatus) ; Orthétrum brun (Orthetrum brunneum) ; Orthétrum réticulé (Orthetrum cancellatum) ; Orthétrum bleuissant (Orthetrum coerulescens) ;  Cordulie à corps fin (Oxygastra curtisii) ; Sympétrum rouge sang (Sympetrum sanguineum) ; Sympétrum strié (Sympetrum striolatum)
COLEOPTERES	
Acilie sillonnée (Acilius sulcatus) ; Hanneton de la Saint-Jean (Amphimallon solstitialis) ; Carabe doré (Carabus auratus) ; Carabe des bois (Carabus nemoralis) ; Grand capricorne (Cerambyx cerdo) ; Petit capricorne (Cerambyx scopoli) ; Cétoine dorée (Cetonia aurata) ; Cicindèle champêtre	(Cicindela campestris) ; Petite biche (Dorcus parallelopipedus) ; Dytique marginé (Dysticus marginalis) ;Geotrupe (Geotrupes geotrupes) ; Bousier printanier (Geotrupes vernalis) ; Gyrin (Gyrinus substriatus) ; Hoplie bleue (Hoplia coerulea) ; Ver luisant (Lampyris noctiluca) ; Lucane cerf-volant (Lucanus cervus) ; Méloé (Meloe proscarabeus) ; Hanneton commun (Melolontha melolontha) ; Staphylin odorant (Staphilinus olens) ; Trichie rosée (Trichius rosaceus) ; Crache-sang (Trimarcha tenebricosa)
ORTHOPTERES	
Courtillière (Gryllotalpa gryllotalpa) ; Grillon champêtre (Gryllus campestris) ; Grillon des bois (Nemobius sylvestris) ; Conocéphale gracieux (Ruspolia nitidula) ; Grande sauterelle verte (Tettigonia viridissima)
HETEROPTERES	
Punaise (Graphosoma italicum) ; Punaise rayée (Graphosoma lineatum) ; Punaise verte (Palomena viridissima) ; Gerris (Gerris lacustris) ; Notonecte glauque (Notonecta glauca) ; Corise (Corixa punctata)
MANTOPTERES	
Mante religieuse (Mantis religiosa)
ARACHNIDES	Epaire diadème (Araneus diadematus) ; Dolomède (Dolomedes fimbriatus) ; Argyronète (Argyroneta aquatica)

Annexe 2 : Quelques indications sur l’écriture d’une nouvelle
* Deux sortes de nouvelles :
La nouvelle à chute : une histoire nous conduit à une fin surprenante et imprévisible.
La nouvelle instant : le récit d’un moment de vie, quelques heures jusqu’à une semaine.
Le trépied de la nouvelle se trouve dans 1/ le titre 2/ l’incipit 3/ la chute.
*Le mot « Unité » caractérise une nouvelle
Unité de lieu : Où se passe la nouvelle ?
Unité de temps : Quand se déroule la nouvelle ? Le présent rend le texte plus vivant. Il peut y avoir de l’imparfait avec un flash-back. À chacun de choisir son mode.
Unité d’action : qu’est-ce que vous voulez raconter ?
Unité de personnages : trois personnages principaux traversent un évènement. Un quatrième si besoin mais pas plus.
Unité de message : que voulez-vous transmettre ?
Unité de sentiments : quel genre choisissez-vous ? Drame ? Humour ? Fantastique ? Amour ? Joie ? Humiliation ? Honte ? Terreur ? Ridicule ? Admiration ? ?......
Unité dans le regard sur une ou la société.
On ne peut pas tout dire en deux ou trois pages
*Quel rythme ?
Dans l’incipit, (le début du texte), nous avons déjà l’entrée immédiate dans l’intrigue. Lecteur, nous sommes d’emblée captivé. Puis petit à petit, un ou deux évènements nous conduisent à l’apogée de l’histoire pour redescendre brutalement en nous étonnant. Donc, montée dramatique jusqu’au climax ou paroxysme, et chute surprenante avec les petits cailloux sur le chemin pour créer de la cohérence.
* Idées pour entrer dans le vif du sujet : 1/ Choisir un personnage
Créer sa courte biographie en utilisant l’infinitif.
*Posez-vous quelques questions supplémentaires si elles ne sont pas déjà dans la biographie. Cela permet de mieux l’identifier, d’entrer dans la peau du personnage. Quels sont la couleur de ses yeux, ses émotions, ses qualités et ses défauts, sa façon de s’exprimer, son langage, son âge, sa nationalité, son métier, ses hobby, ses amitiés, son jardin secret, ses failles, la décoration de sa maison, ses habitudes, ses manies, sa nourriture, ses angoisses, ce qui lui fait le plus plaisir, ses caprices, ce qui énerve tout le monde, …..
*Une nouvelle se fait sur les failles et les paradoxes des personnages
*Commencer à écrire puis changer de point de vue, en ajoutant une émotion ou un sentiment à partir
-  monologue intérieur du personnage choisi sous forme détachée, une sorte de téléobjectif. Le personnage ne peut pas entrer dans la pensée de l’autre. Il décrit ce qu’il voit.
-  Point de vue du « IL omniscient » + Angoisse : le narrateur est dans la tête de tous les personnages.
-  Point de vue du « JE »+ jubilation et choisir le temps présent. Avec le « je », on ne peut écrire que ce que vit le « je » du personnage.
*Quand la nouvelle est écrite, voici quelques pistes de ré-écriture
-  souligner les adjectifs qualificatifs : préciser si besoin le qualificatif : exemple : « il est content » peut devenir : « il sourit »
-  souligner les verbes « avoir », « faire » et les remplacer par des verbes actifs
-  chasser l’intrus : réduire le « trop » ou ajouter « un peu » pour faciliter la compréhension de la situation.